Faire un don | +237 654876234 | lesourireassociation@yahoo.com | Ngaoundéré, Cameroun

La « Semaine de la nutrition appliquée », 1ère édition en 2012

Partager cet article

De nombreuses campagnes de dépistage des maladies comme le diabète, l’hypertension, l’obésité, la sous-nutrition ont souvent été organisées mais peu d’entre elles se sont penchées sur l’aspect nutritionnelle de la prise en charge ; pourtant la clé de la réussite dans ce processus soit parce qu’elles sont des enquêtes soit parce qu’elles ne disposent pas de la compétence en nutrition requise pour soutenir cet aspect. La « Semaine de la nutrition appliquée » organisée du 26 au 31 Novembre 2012 a été axée sur des communications radiophoniques, les séances publiques d’éducation à la nutrition saine et la « Campagne de dépistage de l’obésité, du diabète et de l’hypertension » comme initiative novatrice phare.

 

L’objectif général est de faire connaitre les bienfaits de la nutrition au grand public et de manière spécifique de :
Faire des dépistages gratuits de diabète, obésité et hypertension, sous-nutrition ;
Offrir des consultations gratuites en nutrition, diabète, obésité et hypertension ;
Faire du counseling nutritionnel et des régimes personnalisés ;
Montrer les domaines d’application de la nutrition dans la vie quotidienne, dans le management des pathologies ;
Attirer l’attention des populations sur les dangers de la mauvaise nutrition  par des causeries éducatives (directes ou radiophoniques) ;
Susciter un intérêt particulier des personnes à cette branche de la science biomédicale.

Les personnes visées sont :

  1. tous les adultes soucieux de leur santé et surtout de leur nutrition,
  2.  les mamans, mères d’enfant et les enfants ;
  3.  les personnes vivant avec le VIH/SIDA ;
  4.  le personnel de santé, les enseignants ;
  5. les entreprises agroalimentaires, les entreprises de distribution des produits alimentaires.

 

Cette « Semaine de la nutrition » a connu:

  1. des communications publiques (causeries) sur les thèmes: l’alimentation de complément (alimentation des enfants au-delà de 6 mois), l’alimentation des femmes enceintes/mères allaitantes, le diabète, l’alimentation des personnes vivant avec le VIH/SIDA ;
  2. une campagne de 03 jours de dépistage du diabète et de l’hypertension ;
  3. les conseils diététiques personnalisés qui découlent des préférences des individus, de leur style de vie, de leurs maladies et même des conditions socioéconomiques.
Scroll to top